Passionnée de tir à l’arc depuis la création du club en 1994, Corinne Delécluse affiche un excellent palmarès.
Au cours d’une interview, elle relate son parcours et ses différents titres : depuis 2014, championne de ligue en titre (tir en salle), en 2009, double championne de France (tir olympique et tir de campagne) avant de remporter la coupe de France en 2019 et de nombreux podiums au niveau National (aussi bien en tir de campagne qu’en tir fédéral).
Corinne Delécluse prend énormément de plaisir à entraîner de jeunes élèves extraordinaires mais elle regrette que ces jeunes soient obligés de stopper cette discipline et quitter le club pour poursuivre leurs études.
Thierry Leleux a été président du club en 1994. Corinne Delécluse fut secrétaire jusqu’en 2000 ensuite présidente pendant 12 ans puis vice-présidente. Depuis 2020, elle est trésorière. Elle entraîne les jeunes. Le club compte une trentaine d’archers et une grande salle est à leur disposition à l’Espace Boudeville où l’entraînement a lieu trois fois par semaine.
Les archers peuvent commencer dès l’âge de 9 ans jusqu’aux séniors 1 (21/39 ans), séniors 2 (40/59 ans)et séniors 3 (+ de 60 ans). Ils disposent d’un panel de disciplines tirées à différentes distances.
En salle, les cibles sont à 18 mètres et à l’extérieur, plusieurs spécialités s’offrent à eux : le tir olympique à 70 mètres, le tir fédéral jusqu’à 50 mètres mais il y a aussi le tir de campagne avec parcours de 24 cibles sur des distances variant de 10 à 60 mètres.
Sport de concentration, les qualités requises pour parvenir à un très bon niveau, comme le souligne Corinne Delécluse, sont : beaucoup d’entraînement, de la patience, de la persévérance, de la rigueur, du mental et du respect des autres.
Et ce qui la chagrine le plus ce sont les conséquences du confinement : plus d’entraînements, plus de compétitions et tous ces jeunes qui vont perdre leurs acquis.
Elle conclut l’entretien sur une petite anecdote en guise de bonne nouvelle : "Victime d’une double fracture de la jambe en 2015 lors d’une compétition à Aurillac, ma saison s’est arrêtée jusqu’à ce que j’entraîne son mari pour le championnat de France Fédéral et… qu’il a décroché le titre de Champion de France ! La passion est un bon remède contre la sinistrose".


Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30