BLOODLINE Nelson Aires

Exposition / Vernissage
Date: 2019-10-18 09:00 - 16:00

Lieu: pôle culturel

Après son séjour à La Résidence, Nelson Aires présente l’exposition Bloodline, dont les œuvres ont toutes été réalisées à partir d’une même matière première : le sang. Ce fluide organique, évoquant aussi bien la vie que la mort, le pur que l’impur, la bienveillance que le danger, définit l’homme et son histoire.

L’artiste exploite ici ce matériau à partir d’une vision plurielle, basée sur des notions biologiques, géologiques et symboliques.

Il l’utilise à la fois comme une marque d’appartenance, puisqu’il contient les idées de lignage, d’ascendance et d’identité, mais également dans son rapport au paysage et à ses différents constituants, comme les roches et les sédiments.

Nelson Aires emploie ce matériau sous sa forme liquide ou desséchée.

Il lui fait subir diverses opérations de transformations et métamorphoses, proches de procédés alchimiques, afin d’en exploiter différentes esthétiques,

et d’animer ainsi les formes et les surfaces créées par des jeux de textures, de matérialités et de chromatismes,

même si les œuvres présentées ici s’articulent principalement autour d’une palette réduite de couleurs, allant des bruns aux noirs.

L’artiste a recours à des gestes simples et répétitifs, parfois hasardeux, comme l’imprégnation, l’infiltration, l’imbibition, ou bien encore la saturation, qui,

malgré leur dimension artisanale, voire primitive, deviennent parfois anonymes, proches de l’industriel.

De ces actions résultent des peintures sans pinceaux et des volumes, allant de la micro-sculpture à l’installation.

Les œuvres picturales sont engendrées par des recouvrements aléatoires et irréguliers des supports, créant ainsi des compositions graphiques abstraites,

aux accents géométriques et/ou organiques, alors que les volumes évoquent à la fois des pierres, brutes ou taillées, comme les matériaux composant l’écorce terrestre.

Les réalisations de Nelson Aires sont donc plus symboliques que figuratives,

mais l’ensemble de ces créations met toutefois en avant un rapport à la carte, au territoire, à la stratification et au réseau.

Se pose alors la question de la lecture de ces œuvres, ainsi que des formes ou des motifs qui les constituent : microcosme ou macrocosme ?

Monde minéral, végétal ou charnel ? Terre, roche, peau, chair, veine ou racine ? Cartographie, radiographie, échographie, hémogramme ou relevé topographique ?

L’exposition à La Résidence s’accompagne d’une intervention hors-les-murs, au sein de vitrines de différents espaces commerciaux situés le long de la Grande Rue et de la rue Nationale, à Dompierre-sur-Besbre, où l’artiste y actualise la 4ème version de l’installation picturale Resel

Si vous souhaitez échanger avec Nelson Aires, l’artiste sera présent à La Résidence le 26 octobre, dernier jour de l’exposition.

Vernissage le vendredi 27 septembre 2019 à 18h30

Horaires d’ouverture : mercredi, vendredi et samedi de 14h à 18h, fermé les jours fériés.

La Résidence

Place des 3 platanes

03290 Dompierre-sur-Besbre

Renseignements Service Culturel, rue Saint-Louis, 03290 Dompierre-sur-Besbre. Tel : 04.70.34.50.72. mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     Nelson Aires, Mappam, 2019 (détail), Encre de Chine et sang sur popeline de coton,  Dimensions variables

 

 

Toutes les Dates


  • Du 2019-09-28 09:00 au 2019-10-26 16:00
    mercredi, vendredi & samedi

Propulsé par iCagenda