L’agriculture et l’homme devront s’adapter
Samedi 28 septembre 2019, le cinéma René Fallet accueillait Jean Colcombet, chercheur à l’Institut National de Recherche Agronomique et fils de François Colcombet, maire honoraire, en présence de Pascal Vernisse, maire et des élus, pour une conférence intitulée "Energie, climat, agriculture : quel avenir ?".
C’est au cours d’une discussion avec Bernard Navetat, agriculteur au domaine de la Tour à Dompierre et proche du domaine familial que Jean Colcombet a souhaité parler de la conjoncture économique
difficile à laquelle sont confrontés les agriculteurs depuis des années et notamment depuis les dernières sécheresses.
A l’Inra, Jean Colcombet travaille sur l’étude des plantes sous l’influence du changement climatique et leur adaptation. Et d’après lui, l’avenir n’est pas si optimiste.
Depuis la découverte des énergies fossiles (charbon, gaz, pétrole…), les outils ont remplacé l’homme, notamment dans l’agriculture. L’apparition des énergies renouvelables est insuffisante au niveau mondial, il va donc falloir trouver de nouveaux moyens de production énergétique.
Et avec la dégradation de l’environnement, l’accélération de la pollution, le réchauffement climatique, que va-t-il se passer quand la production énergétique va commencer à diminuer ?.
La société va devoir changer d’état d’esprit. Et si les plantes peuvent s’adapter au fur et à mesure aux nouvelles conditions climatiques, les agriculteurs et la société en général devront s’habituer.


Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30