Marie-Julie Michel transforme sa maladie en force créatrice

L’artiste Marie-Julie Michel a inauguré son exposition entourée de son compagnon et de sa famille. L’assistance nombreuse était composée d’élus dont Monsieur le Maire Pascal Vernisse, Annie-France Pouget, adjointe à la culture et certains élus du conseil municipal. La présence d’Alain Lovato, président de la Maison des Arts Plastiques et visuels Auvergne Rhône- Alpes, de Guy Lavaud, président de As’Art en bout de ville et ses membres sont aussi à souligner.
C’est la seconde fois, se félicite Alain Lovato, que La Résidence est partenaire de la MAPRAA et s’inscrit dans le Réseau "12/12/12" : 12 artistes/12lieux/12 départements en résonance avec la 15ème Biennale de Lyon d’Art contemporain. Il souligne également l’importance d’un lieu d’accueil et de soutien comme La Résidence qui lui donne une grande visibilité sur le territoire.
Jeune artiste, autodidacte, originaire de Montluçon, Marie-Julie Michel travaille et habite à Lyon.
La pneumopathie aspergillaire invasive, que l’artiste a contractée en 2013, est une maladie chronique rare dans laquelle un champignon microscopique, l’Aspergillus, a proliféré jusqu’à envahir complètement ses poumons. C’est d’ailleurs, au début de sa longue convalescence que Marie-Julie Michel a révélé son art sur papier en reprenant le plan du labyrinthe du film Shining de Stanley Kubrick. Et, au fur et à mesure de l’évolution de la maladie, l’artiste étend à l’infinie ses motifs graphiques effectués à l’encre (stylos à pointe fine sur le papier ou gravé à la plume vaccinostyle et à l’aiguille sur carte à gratter) dans l’espace du cadre. Elle répète un signe infinitésimal jusqu’à obtenir un mouvement, une forme, un volume : "Aucun croquis, je commence et je m’arrête quand j’en ai envie" souligne Marie-Julie Michel. Aujourd’hui rétablie, elle expose depuis cette année ses productions plastiques tellement sensibles, méditatives et hypnotiques d’un aspect minéral, végétal ou organique : dessins N&B sur plan 2D ou 3D, sculpture, etc... Certaines de ses œuvres ont demandé des centaines d’heures de travail, impressionnant !

 

Pratique : entrée libre jusqu’au 14 décembre 2019 les mercredis, vendredis et samedis de 14h à 18h et sur rendez-vous
Renseignements au 04 70 34 50 72 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.